Objectif 1, éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

L’objectif de développement durable n°1 vise à éradiquer d’ici 2030 l’extrême pauvreté dans le monde et à réduire de moitié la pauvreté en fonction de seuils de pauvreté nationaux. D’ici 2030, il s’agit aussi d’élargir la protection sociale, que tout le monde ait accès à des ressources économiques suffisantes et que les plus faibles soient moins vulnérables aux catastrophes et aux crises.

Selon les organisations de la société civile, cet objectif est indissociablement lié à l’objectif 10, qui vise à réduire les inégalités, cause principale de la pauvreté.

La Belgique compte officiellement 1.650.000 pauvres, mais plus largement, 2,29 millions courent le risque de pauvreté ou d’exclusion sociale, un nombre qui ne cesse d’augmenter depuis 2009. Dans le contexte de la stratégie Europe 2020, la Belgique a pour objectif de réduire ce nombre, d’ici 2020, de 380 000 par rapport à 2008. Le Bureau fédéral du Plan estime peu probable que cet objectif soit atteint au vu des tendances actuelles. Des mesures urgentes sont donc nécessaires pour inverser la paupérisation croissante de la population belge.

Exemple : les prestations sociales qui ne parviennent pas toujours aux personnes vivant dans la pauvreté, à cause de procédures complexes ou des conditionnalités qui les accompagnent. Ces prestations devraient leur être octroyées de façon automatique.

Dans cette rubrique, les contributions des organisations membres d’Associations 21 en matière de lutte contre la pauvreté.


Avec le soutien de