17 octobre, journée internationale du refus de la misère

Le 17 octobre 2013, journée internationale du refus de la misère, LST et ATD Quart-Monde nous invitent à 17h30 au Parlement Wallon, devant la dalle commémorative des victimes de la misère. Thème pointé cette année : l’accès à la sécurité d’existence, qui est de plus en plus fragilisé pour les plus pauvres. LST présentera la publication d’une analyse sur ce sujet.

20091021_lst.jpg
Après cette commémoration, tout le monde sera invité à participer au vernissage de l’exposition « Chemin faisant », qui présente les illustrations du livre éponyme des Travailleurs Sans Emploi de la FGTB Luxembourg: à 19h, au siège de la Fédération LST, rue Pépin 27, 5000 Namur. Cet événement est organisé en collaboration avec « Chemin faisant », le Centre d’expression et de créativité de LST Namur.

Le 17 octobre, LST sera également présent:

 à Bruxelles, à la présentation d’un rapport sur « familles pauvres : soutenir le lien dans la séparation ». L’occasion de rappeler ce témoignage de militants LST: la majorité des enfants belges placés le sont pour cause de pauvreté.

 à Huy, pour la projection d’un film d’ATD Quart-Monde « La misère est violence. Rompre le silence, un chemin vers la paix ».

Prises de position récentes

Ces associations engagées de longue date avec des personnes et familles victimes de la grande pauvreté en Wallonie et à Bruxelles ont par ailleurs diffusé un communiqué et écrit aux parlementaires wallons pour dire leur inquiétude au sujet de la réforme annoncée du Service fédéral de Lutte contre la Pauvreté, qui dans le cadre d’un accord de coopération avec les Régions, organise un dialogue structurel avec les plus démunis des trois régions du pays, et ce depuis 1998. Le gouvernement fédéral veut maintenant annexer ce Service au SPP Intégration Sociale, ce qui lui ferait perdre son indépendance. LST, ATD, le Pivot et le Front Commun des SDF demandent donc que soit garanti le rôle originel du Service de Lutte contre la Pauvreté, en particulier dans sa mission inter-fédérale d’organisation de dialogue structurel avec les plus démunis.

Dans ce communiqué et cette lettre, ces organisations s’inquiètent aussi au sujet du projet de décret « relatif à la reconnaissance d’un réseau de lutte contre la pauvreté en Wallonie » qui instituerait un interlocuteur unique pour assurer le dialogue et la participation des plus pauvres en Wallonie, aux débats qui les concernent. Elles s’étonnent enfin du projet de décret visant la création d’un service public (intitulé « réseau »²) et plaident pour un décret visant la création d’un organe d’avis pluraliste et représentatif, garantissant que la parole des personnes vivant la pauvreté et l’exclusion sociale soit portée par des représentants librement choisis par celles-ci.

A lire

En prévision du 17 octobre 2013, quelques lectures édifiantes sur les inégalités grandissantes et alertes de diverses organisations internationales sur leurs conséquences:

 La richesse mondiale a doublé depuis 2000 (et 9 autres chiffres révoltants)

 La « pire crise humanitaire depuis 60 ans en Europe »: rapport de la de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge paru ce 11/10/13.

 La poursuite de l’austérité risque de créer jusqu’à 25 millions de «nouveaux pauvres» en Europe d’ici 2025: étude d’Oxfam International parue le 13/09/13.

 Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous? Présentation de l’ouvrage de Richard Wilkinson et Kate Pickett paru aux USA et à présent disponible en français.

 Un espace sûr et juste pour l’humanité: Le concept du « donut »: étude d’Oxfam International parue en février 2012.

By |2017-11-03T20:55:26+00:00octobre 11th, 2013|Categories: Région Wallonne|Tags: , , , |0 Comments

About the Author: