29 mars 2019: communiqué de la Coalition Climat

Communiqué de presse : L’ambition ne parvient pas à franchir les portes du Parlement

Malgré des mois de protestations et de grèves, malgré une action historique de désobéissance civile, malgré les appels venant de tous les secteurs de la société et malgré des tas de rapports qui démontrent que les conséquences du réchauffement planétaire sont déjà très violents partout dans le monde et que nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de Paris, comme a prouvé le nouveau rapport du WMO ‘the State of the Climate 2018’… Nos politiques ont manqué une opportunité en or de montrer qu’ils étaient à la hauteur de l’enjeu climatique et à l’écoute de la population. “La balle est désormais dans le camp des détracteurs de l’ambition. dit Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat. “A eux de prouver qu’ils sont capables de faire une proposition qui garantisse un cap clair à court et à long termes, une méthode transparente et une amélioration de la coopération entre les entités concernées.”

Nous n’avons pas de temps à perdre, et encore moins 5 ans

La révision de l’article 7bis ce ne sera pas pour cette pour cette législature. Toutefois, il n’est pas question que nos politiques ferment la fenêtre d’opportunité pour les 5 prochaines années. L’article 7bis doit être inscrit sur la liste d’articles à réviser pour la prochaine législature. Le débat sur un tel enjeu ne peut pas être fermé jusqu’en 2024 par des partis démocratiques. L’urgence ne nous permet pas d’attendre. Quant aux autres propositions, qui ne nécessitent pas d’amendement de la Constitution, tout porte à croire qu’elle feront perdurer l’inaction actuelle. Il en va ainsi de la proposition avancée par le CD&V. Les amendements que le parti propose à la proposition de loi déposée au Parlement sapent l’ambition et affaiblissent les institutions. Avec ces changements, la loi manque de force et d’ambition.

Un feu citoyen pas prêt de s’éteindre

Quoi qu’il arrive la mobilisation ne faiblira pas car la transition est en marche et  des orientations politiques claires sont indispensables pour accélérer le mouvement. “Nous sommes restés mobilisés après l’échec de Copenhague et nous avons tenu bon jusqu’à l’Accord de Paris, continue Nicolas Van Nuffel, “nous ferons de même jusqu’à obtenir une loi climat et une politique climatique nationale à la hauteur du défi climatique.”

Il reste deux législatures pour agir

Une bataille de perdue mais pas la guerre. D’ici 2030, les émissions mondiales doivent être réduites de moitié. Il nous reste donc deux législatures pour agir et réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. L’ensemble des partis politiques ont leur part de responsabilité dans l’échec qu’est aujourd’hui la gouvernance climatique belge. Les élections approchent, c’est à cette génération de politiciens de se réveiller et d’agir en conséquence. “Le temps de l’opacité et de l’immobilisme appartient au passé. L’heure est à la coopération et à l’ambition”, conclut Nicolas Van Nuffel.

Contact presse
Julie Van Houtryve, coordinatrice de la Coalition Climat: 0484 65 28 57 – info@coalitionclimat.be

Q&A Loi Climat

Questions et réponses sur tout ce qu’il faut savoir à propos de la loi climat

Coalition Climat
La Coalition Climat est une asbl nationale qui réunit plus de 70 organisations de la société civile belge (ONG environnementales, de coopération au développement, syndicats, conseils de la jeunesse, mouvements citoyens) autour de la justice climatique. Elle fait pression auprès des décideurs politiques pour des mesures fortes et elle mobilise un large public pour une société juste et respectueuse du climat. www.coalitionclimat.be.

 

By |2019-04-01T09:50:51+00:00avril 1st, 2019|Categories: Appels de la société civile, On y était !|Commentaires fermés sur 29 mars 2019: communiqué de la Coalition Climat

About the Author: