accueil
Accueil > Activités > GT Alimentation durable > Alimentation – agriculture

Alimentation – agriculture

Activités 2011-2012

mise en ligne : vendredi 28 décembre 2012

A l’heure où l’agriculture industrielle, la malbouffe et le gaspillage alimentaire sont dénoncés de toutes parts, la Région Wallonne perd encore des centaines de fermes chaque année, au profit de l’agrobusiness et des spéculateurs qui rachètent leurs terres. Dans le même temps, les alternatives se multiplient pour relier consommateurs et producteurs au travers des circuits courts et promouvoir une agriculture plus respectueuse des paysans et de l’environnement. Il appartient aux autorités publiques de réguler les marchés agricoles pour sauver ce qu’il reste d’agriculture paysanne familiale et permettre à ces initiatives de se développer. Il y va de notre souveraineté alimentaire !

Le 17 octobre 2011, Associations 21 soumettait au débat une 2ème version de son plaidoyer « agriculture-alimentation », à l’occasion de la Journée Mondiale du refus de la misère.

Depuis, nous avons participé à de nombreuses initiatives de la société civile pour promouvoir les points de vue rassemblés dans ce plaidoyer commun en faveur de modes durables de consommation alimentaire et de production agricole et pour défendre notre souveraineté alimentaire.

Ainsi, du 13 au 19 avril 2012, nous avons pris une part active aux activités de la Semaine de soutien à l’agriculture paysanne, orchestrées par le Réseau de Soutien à une Agriculture Paysanne, dont Associations 21 fait partie :

En septembre 2012, nous nous sommes joints au cortège de la Goodfoodmarch en divers endroits de Wallonie et de Bruxelles, où eut lieu le 19 septembre 2012 une manifestation de plus de 500 personnes devant les institutions européennes. Cette action s’est clôturée par une audition au Parlement Européen avec le Commissaire Dacian Ciolos. Nous y avons revendiqué une PAC plus équitable pour les petits agriculteurs et une régulation des marchés agricoles permettant la viabilité économique de l’agriculture familiale.

Il a fallu retaper sur le clou européen le 26 novembre 2012 : ce jour là, l’European Milk Board organisait à Bruxelles une grande manifestation des producteurs de lait. Après avoir manifesté devant le Parlement Européen, ceux-ci tinrent meeting Place du Luxembourg. Le MIG, mouvement des éleveurs laitiers Belges, était la cheville ouvrière de cet événement. Nous avons assisté au meeting et publié un compte-rendu de celui-ci, relayant ainsi les revendications de ce secteur est en lutte pour obtenir des prix rémunérateurs. En effet, depuis quelques années, les prix trop bas du lait (du fait de quotas trop élevés qui vont même être supprimés) précipitent les éleveurs laitiers dans des situations de pauvreté catastrophiques. Cette situation de non régulation a pour effet de détruire ce qu’il reste d’agriculture paysanne en Belgique, au profit d’une agriculture industrielle aux mains des multinationales et des financiers.

Dans ces différentes actions, le Sud n’est pas oublié : ainsi, de septembre à décembre 2012, divers membres d’Associations 21 dont la Maison du Développement durable de Louvain-la-neuve, ont pris part aux activités organisées en Belgique pour soutenir le mouvement indien Ekta Parishad qui a organisé, en octobre, une grande marche des sans terre et des sans abri pour la justice. Celle-ci a abouti, le 11 octobre 2012, à un accord historique entre Ekta Parishad et le gouvernement indien. Nous suivrons avec attention en 2013, la mise en oeuvre de cet accord.

Notons également que durant le second semestre 2012, Inter-Environnement Wallonie a publié un avis sur la PAC et organisé 4 rencontres sur l’accès à une alimentation durable pour tous, avec notamment d’autres membres d’Associations 21 dont LST. Nous continuerons à l’avenir à rendre compte des débats permettant de croiser les préoccupation des plus pauvres et des promoteurs de l’alimentation durable.

Enfin, signalons qu’une pétition à l’initiative du MAP et de la FUGEA est en ligne pour réclamer des normes sanitaires plus adaptées aux réalités paysannes que celles imposées par l’AFSCA, et qui ont été formatées pour l’agriculture industrielle.

Fin 2012, les membres d’Associations 21 ont entamé un travail de concertation en vue de rendre un avis d’initiative au Ministre wallon Carlo Di Antonio, concernant son projet de code wallon de l’agriculture. Celui-ci fait l’objet d’une enquête en ligne, à laquelle tout citoyen peut répondre jusque fin janvier 2013. Cependant, les questions fermées propres à ce type de questionnaire ne permettent guère de nuance, d’où l’idée de rassembler nos remarques et propositions dans un avis commun. Celui-ci sera rendu public lors du débat organisé par Nature et Progrès à Namur le 16 janvier 2013, avec le Ministre.

Liens utiles vers des solutions concrètes d’alimentation et d’agriculture durables


Avec le soutien de