accueil
en Wallonie
à Bruxelles
Site transition21
Accueil > Brèves > Brèves du 22 décembre 2011

Brèves du 22 décembre 2011

mise en ligne : jeudi 22 décembre 2011

En cette fin d’année 2011, il semble que les raisons se bousculent de laisser tomber les bras : piètres résultats du sommet de Durban, décisions catastrophiques en matière de politique agricole européenne (qui passent inaperçues en Belgique vu le débat actuel sur les pensions)... Mais nos expériences de luttes citoyennes nous ont appris à rebondir : po-si-ti-vons ! Réjouissons-nous que les sommets des Nations Unies contribuent à la paix dans le monde (tant qu’on ne s’envoie pas des bombes nucléaires à la figure...) et retroussons nos manches en prévision de Rio+20 ! Bloquez déjà la date du 6 mars 2012 dans votre agenda, et d’ici là, réfléchissez au sens que peut avoir Rio+20 pour nous, ici et maintenant. La transition est en marche, nous y contribuons, comment étendre le mouvement ?

Prochains rendez-vous d’Associations 21

- Prochaine réunion du GT Habitat : le mardi 31 janvier 2012 de 13h30 à 16h, c/o Mundo-B, Aquarium – Sujet : fiscalité immobilière. Avec la participation de Christian Valenduc, du SPF Finances et Alice Romainville, de l’ULB.

- Prochain échange croisé : le mercredi 8 février 2012 de 18h à 21h, « Entreprendre avec des valeurs », Avec le réseau des positive entrepreneurs de Poseco et Groupe One. Lieu : cafétaria Kamilou, Mundo-B.


- Forum Associatif Rio+20 : le mardi 6 mars 2012 aux Ateliers des Tanneurs, rue des Tanneurs, 58-62, 1000 Bruxelles. Au programme de la matinée : présentation de la vision à long terme de la société civile francophone et néerlandophone, et le point sur la préparation de Rio+20. L’après-midi : débats en ateliers bilingues, sur les thèmes suivants : économie verte et transition juste - gérer les ressources - après-pétrole - réinventer la démocratie - le rôle de l’innovation sociale - financer la transition, au nord et au sud – objectifs de développement durable. En fin de journée, sur base des discussions du jour, nous interpellerons les ministres qui auront répondu à notre invitation. Le programme complet sera communiqué en janvier.

Les membres en mouvement

Au terme du sommet du climat à Durban, les ONG belges ont publié des communiqués très critiques. Au-delà, comme le soulignait Brigitte Gloire, représentant sur place Oxfam dans une note rédigée à l’issue de cet événement : « Les résultats de Durban doivent nous faire retrousser les manches. Ne rien faire ou capituler ferait le jeu des climato-sceptiques et autres fossoyeurs du monde. Agissons chacun là où c’est possible mais demandons aussi à nos politiques de changer de disque : « ne tendez plus l’oreille au chant des sirènes de certains intérêts privés et préférez celui des citoyens du monde ! »

Le RFA publie un nouveau FINANcité Magazine sur le thème « Migrants, où va l’argent ? », et une étude sur l’inclusion financière. On y apprend qu’en moyenne les consommateurs ont de plus en plus de comptes à vue (+ 3 % par an de 2005 à 2009), de contrats de crédit à la consommation (+ 3,59 % par an de 2004 à 2010), de crédits (+ 2,08 % par an de 2004 à 2010 du nombre d’emprunteurs pour le crédit à la consommation), et d’assurance soins de santé privées (de 37,9% en 2001 à 49,7% en 2007). Mais tandis que ces produits et services sont de plus en plus incontournables pour accomplir des actes essentiels de la vie quotidienne, un nombre grandissant de personnes rencontrent des difficultés pour y accéder et/ou les utiliser. Leur situation est d’autant plus stigmatisante que, précisément, la financiarisation progresse...

Sans réduction fiscale, le photovoltaïque reste rentable ! L’APERe a analysé la rentabilité financière d’une installation photovoltaïque en Wallonie en 2012, compte tenu du nouveau régime wallon des certificats verts (octroi durant 10 ans au lieu de 15 ans) et de la suppression annoncée de la réduction fiscale pour les investissements économiseur d’énergie. Le bilan financier reste avantageux : les ménages auront toujours intérêt à produire leur électricité solaire. Leur investissement sera rentabilisé entre 6 et 8 ans. A Bruxelles, les résultats sont similaires. Le photovoltaïque est donc encore plus performant que les bons d’état, sa rentabilité étantde l’ordre de 7%. Par contre, pour les autres investissements économiseur d’énergie, la suppression de la réduction fiscale est catastrophique ! Cf. Le magazine « Renouvelle » de décembre 2011. Où l’on apprend également qu’à partir du 1er janvier 2012, les compagnies aériennes qui entrent ou sortent de l’espace aérien européen devront s’acquiter d’une taxe carbone partielle en rachetant l’équivalent de 15 % de leurs émissions de CO2 ! Ca y est, le pied est dans la porte !

Carlo Di Antonio remplace Benoît Lutgen comme Ministre des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine de Wallonie. Inter-Environnement Wallonie félicite le nouveau ministre wallon et l’invite à s’attaquer sans délai à quelques dossiers chauds : en effet, selon IEW, trois enjeux majeurs devront constituer des priorités pour la fin de la législature, chacun de ces dossiers étant au cœur d’intérêts divergents et de polémiques passionnées qui obligeront le ministre à faire preuve td’une grande capacité de négociation, d’un sens politique aigu et, surtout, de détermination :
- la mise en œuvre du réseau Natura 2000 ;
- la réforme de la loi sur la chasse ;
- la définition d’une politique d’infrastructures routières résolument tournée vers l’avenir.
- Ajoutons-y le suivi au niveau wallon de la réforme de la PAC !

Le 20 décembre 2011, la FUGEA était présente à la commission agriculture du Parlement Européen à Bruxelles. Elle y a entendu une avalanche de mauvaises nouvelles, passées totalement inaperçues dans la presse belge, vu l’actuel débat public sur les pensions : le secteur lait va être encore plus mis à mal avec un système européen misant sur des assurances et des contrats – toujours défavorables aux petits producteurs – et l’Europe va intensifier ses importations de légumes produits à bas coût au Maroc, prétextant d’une production maraîchère insuffisante sur nos sols. C’est évidemment le meilleur moyen de tuer ce qu’il en reste ! Même tendance pour la viande : bénéficiant jusqu’à présent d’une « préférence communautaire », ce secteur va également devoir faire face à plus d’importation de viande dite « de haute qualité », terminologie qui n’exclut évidemment pas la production industrielle peu soucieuse du bien-être animal et de l’environnement ! Interpellons nos élus au Parlement Européen pour leur demander des comptes sur de telles décisions qui font fi des critères de durabilité !

Echos de la concertation sociale

Les patrons aussi, cogitent sur la transition ! L’asbl Philosophie & Management nous tient au courant des résultats de son cycle de conférences « Intelligence de la nature : peut-elle révolutionner le management ? ». Lors de la séance inaugurale en septembre, un « World Café » a permis à 200 personnes de réfléchir aux moments où elles se sentent particulièrement en lien avec la nature et ce à quoi cela leur donnait accès. Premier constat : pour la plupart d’entre elles, ce lien ne s’établit jamais au travail alors qu’elles y passent la plus grande partie de leur vie éveillée. Pourquoi ? Comment changer cela ? Ensuite, de septembre à décembre 2011, les thèmes suivants ont été abordés : petit manuel de libération du manager ; écologie industrielle ; économie de la fonctionnalité ; comment stimuler la créativité au sein des entreprises... On trouve aussi sur le site www.philomag.org des comptes-rendus de conférences : éthique & finance ; manager autrement ; l’innovation managériale...

Le 15 décembre, le GT Energie-climat du CFDD s’est inquiété de la suppression de la déductibilité fiscale en matière d’investissements économiseurs d’énergie. Il y fut convenu que le président du CFDD et le professeur van Ypersele transmettent cette préoccupation au Secrétaire d’Etat Wathelet. Ce qui fut fait, en vain, la marge de manoeuvre du Secrétaire d’Etat étant à peu près nulle, vu que le transfert des compétences faisait partie de l’accord institutionnel. Mr Wathelet s’est néanmoins montré très désireux de faire avancer les choses dans le cadre de ses compétences, ex. dans le domaine des normes de produit en vue de l’efficacité énergétique.

Rio + 20 se prépare...

- Au niveau européen : « Go sustainable, be responsible », forum organisé par le Commité économique et social européen : le mardi 7 février de 9h30 au mercredi 8 février à 13h – au siège du Comité économique et social Européen, Bâtiment Jacques Delors, rue Belliard 99, 1040 Bruxelles.

- Au niveau belge :

  1. Forum du CFDD : le 28 février 2012 – Cfr dernier Update.
    - Forum associatif organisé par Associations 21 avec d’autres partenaires :le mardi 6 mars 2012, à Bruxelles.

- Le sommet Rio+20 lui même aura lieu du 20 au 22 juin 2012.

Autres échéances ou événements à pointer dans votre agenda

Exposant D attire notre attention sur l’appel du Fond 4S qui finance les interventions de dynamique d’équipe pour la CP 329. En ces temps de résignation générale, un petit coup de réenchantement d’une équipe peut toujours faire du bien. Exposantd via son pôle Enjoy propose divers formules, courtes ou longues qui sont éligibles par ce Fond 4S. Le délai pour entrer le dossier est le 15 janvier pour des interventions pouvant avoir lieu au printemps 2012. Jean-Philippe Remy et Vincent Wattelet, réenchanteurs professionnels, nous rappellent que « se réenchanter, c’est se dire qu’un objet social représente aussi une valeur ajoutée plaisir pour celle et celui qui le communique et pour son public cible. Au début ça surprend, après aussi ! »

Le jeudi 12 janvier 2012, de 9h15 à 13h00, Culture et Démocratie organise au Parlement bruxellois une conférence sur « Les droits culturels au cœur des droits de l’homme », avec notamment Patrice Meyer-Bisch - rue du Lombard – 1000 Bruxelles, entrée par le n°73 (centre d’accueil et d’information). Info : info(a)cultureetdemocratie.be.

Le 6 février à Bruxelles (Vendôme) et le 7 février à Liège (Parc), nous aurons l’occasion de voir en avant-1ère « Tous au Larzac ». Ce film raconte l’histoire d’une lutte citoyenne fructueuse des années 70, celle des paysans du Larzac, qui a été un exemple pour beaucoup d’autres. Les plus âgés d’entre nous s’en souviennent, mais l’histoire vaut la peine d’être connue de tous, y compris des plus jeunes, entre autres ceux se mobilisent dans les « nouveaux mouvements sociaux ». Sa diffusion en Belgique est orchestrée par les Grignoux (Liège), avec diverses associations partenaires. Bande annonce.


Suivre la vie du site RSS |

Avec le soutien du Ministre fédéral du climat et de l’énergie.