Changements climatiques : d’où venons-nous, où allons-nous ?

La conférence « Changements climatiques : d’où venons-nous, où allons-nous ? » se tiendra le jeudi 19 novembre 2015 à 19h à l’ULB, campus Solbosch, salle H.2215. Elle sera présidée par le Professeur Edwin Zaccai (IGEAT/CEDD – ULB).


2015-11-19_igeat.jpg La 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 (COP.21 de Paris). Ce sommet mondial sur le climat, qui réunira les délégations de 196 pays, intervient à un moment crucial du cycle des négociations climatiques. La communauté internationale s’est en effet fixée pour objectif de conclure un accord mondial juridiquement contraignant, faisant suite au Protocole de Kyoto, et ayant pour objectif à long terme de maintenir le réchauffement climatique à maximum 2°C par rapport au niveau préindustriel.

L’accord attendu à Paris (protocole ou traité international) sera applicable à toutes les parties, et portera ses effets à partir de 2020. Il devra couvrir de multiples aspects (objectifs de réductions d’émissions, adaptation, monitoring et vérification, moyens de mise en œuvre financiers et technologiques, marchés du carbone, lutte contre la déforestation, aspects juridiques…), rendant l’ensemble très complexe.

La COP.21 de Paris suscite donc de très fortes attentes et fait l’objet d’une attention politique au plus haut niveau. Il s’agira donc d’un événement exceptionnel, du fait de l’enjeu crucial de l’accord qui devra y être adopté, et du haut profil politique et médiatique de cet événement.

Lors de notre conférence de novembre, il s’agira donc de comprendre quels peuvent être les avancées d’un nouveau traité, s’il est conclu. Constituera-t-il une nouvelle étape sur la voie d’une régulation plus efficace du problème climatique ? Mais sera-t-il également un levier pour stimuler les actions menant aux transformations nécessaires pour un monde plus soutenable et plus équitable ?

Notre conférence mettra également en perspective les différentes attentes et positions des parties présentes à la conférence de Paris (surtout quand l’on sait que les pays les plus vulnérables aux impacts des changements climatiques sont aussi, souvent, ceux qui en sont les moins responsables, et qui disposent de moindres capacités pour y faire face).

La conférence est soutenue par la Fondation Bernheim, dans le cadre du Pôle Environnement & Société. Elle est organisée par le CEDD/IGEAT (Centre d’Etudes du Développement Durable / Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire) de l’ULB.

Les orateurs

Céline Fremault (CdH), ministre régional bruxelloise de l’Environnement, de l’Énergie et du Logement
Yvan Mayeur, membre du Parti Socialiste, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles
Philippe Lamberts, membre du Parti Ecolo, député européen dans le Groupe des Verts/Alliance libre européenne.
Etienne Hannon, conseiller pour la politique climatique au sein du service fédéral « Changements climatiques » (SPF Santé Publique & Environnement), chargé de cours à l’ULB (IGEAT)
Amy Dahan, historienne et sociologue des sciences, directrice de Recherche émérite au CNRS
Stefan Aykut (laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS)
Débat animé par le Professeur Edwin Zaccai (CEDD/IGEAT – ULB)

By | 2017-11-03T20:58:28+00:00 novembre 19th, 2015|Categories: Agenda|Tags: |0 Comments

About the Author: