Accélérer la transition? Avec les femmes, et l’agenda des plus pauvres!

Associations 21 a participé au congrès académique développement durable « Accélérer la transition » et y a présenté une synthèse du Forum de la Transition Solidaire du 1er avril qui était en quelque sorte le pendant associatif de cet événement. Cette fois, les académiques étaient à la manoeuvre. Leurs diverses contributions nourrissent les travaux de la société civile qui les découvre toujours avec grand intérêt.


Lors du congrès académique développement durable Accélérer la transition qui s’est tenu à Bruxelles le 20 mai et à Louvain-la-Neuve les 21 et 22 mai 2015, Associations 21 et ses membres ont présenté leurs publications sur un stand du hall central. Une première synthèse du Forum de la Transition Solidaire y a été largement diffusée, en attendant l’édition des Actes prévue pour le 19 juin 2015.

Plusieurs représentant.e.s de la société civile étaient discutant.e.s dans les différentes sessions thématiques. Ainsi, Antoinette Brouyaux réagissait à deux contributions fournies sur le rôle des pouvoirs publics dans la transition. L’occasion de se souvenir de tout l’intérêt du site réalisé par le service public fédéral en charge du climat, concernant les scénarios de transition de la Belgique vers une société bas carbone, et de découvrir les travaux de l’ACR+, réseau de villes et régions européennes, sur l’économie circulaire.

Une autre contribution appréciée fut celle de Clara Breteau de l’Université de Leeds au Royaume-Uni, sur le thème Prospérité sans croissance : la vie démocratique au défi du poétique. Ou comment le langage peut favoriser ou freiner la transition…

Outre les discutantes, un nombre considérable de femmes présentaient des contributions lors du congrès, notamment dans la session consacrée au logement et à l’aménagement du territoire. Cependant les femmes étaient peu représentées dans les panels des plénières, ce que nous nous sommes permis de faire remarquer, car si l’on veut accélérer la transition, aucun « plafond de verre » n’est tolérable dans un secteur où tant de femmes sont actives : chercheuses, activistes, fonctionnaires ou autres chevilles ouvrières de la transition, nous sommes nombreuses et tenons à le faire savoir !

Au demeurant, ce congrès fut un moment fort et ressourçant, qui permit de mesurer le chemin parcouru depuis deux ans, durant lesquels de nombreuses initiatives de transition ont vu le jour. C’est pourquoi on aurait aimé y voir les responsables politiques de la Wallonie et de Bruxelles.

Du moins de prestigieux représentants des pays du Sud de l’hémisphère nous ont honoré de leur présence : Martin Khor avec son discours sur l’équité comme sésame de l’avenir de l’environnement au niveau mondial, et Rajagopal, leader du mouvement indien Ekta Parishad, sur l’agenda des plus pauvres d’ici 2020 pour faire changer les politiques des puissants (cf son interview par La Libre et en anglais sur une chaîne de télévision indienne).

Il n’est pas encore établi qu’une prochaine édition sera organisée, mais si tel est le cas, Associations 21 et ses membres – qui comptent de nombreuses femmes, et des organisations oeuvrant au quotidien aux côtés des plus pauvres – sont enthousiastes à l’idée de collaborer à son organisation!

By |2015-06-04T21:38:03+00:00juin 4th, 2015|Categories: On y était !|0 Comments

About the Author: