Actualité climat

Echos du 2 décembre

Update: le samedi 19 janvier 2019 toute la journée, le CNCD-11.11.11 organise une journée d’évaluation de la marche pour le climat à la Tricoterie à Saint-Gilles (Bruxelles), en collaboration avec divers partenaires associatifs: l’occasion de débriefer mais aussi, bien sûr, de discuter des futurs enjeux et actions à venir !

Suite à la mobilisation massive du 2 décembre 2018 pour le climat dans les rues de Bruxelles, voici  des photos de la manifestation sur le site claim-the-climate, la vidéo de la Coalition Climat, et son communiqué de presse: Le Climat, priorité de Michel II : après 4 ans d’inertie, place à l’action!

Le Premier ministre Charles Michel a annoncé que le Climat serait désormais une des priorités du gouvernement Michel II. Le signal envoyé par les 75.000 personnes descendues dans la rue dimanche dernier semble avoir enfin été entendu. Nous attendons désormais des décisions concrètes pour mettre le Climat au centre de l’action politique, contrairement à ce qui a été le cas ces dernières années.

Cela implique que le gouvernement suive les trois priorités suivantes :

Pour restaurer la crédibilité belge, notre pays doit rejoindre les pays qui avancent au niveau européen, en plaidant activement pour une diminution d’au moins 55% des émissions européennes d’ici 2030. C’est le strict minimum pour respecter l’Accord de Paris et espérer rester sous la barre des 1,5°C. Or la Belgique est loin de respecter ses engagements de réduire de 15% ses émissions en 2020 et a jusqu’à ce jour refusé de rejoindre la coalition de 15 États membres de l’UE en faveur de mesures plus ambitieuses pour 2030.

Ensuite, pour que ces objectifs soient effectivement appliqués au niveau national, il faut impérativement que le Plan National Energie Climat qui sera transmis à la Commission européenne fin 2018 permette d’infléchir rapidement les émissions belges et de respecter les objectifs 2030. Une simple juxtaposition de vagues intentions des Régions et du Fédéral, tel qu’envisagé aujourd’hui, n’est pas acceptable. Ce texte doit être ambitieux, cohérent et issu d’une véritable concertation entre les entités compétentes. Ce plan doit permettre d’effectuer rapidement une transition juste vers une société décarbonée grâce à des mesures socialement justes et faisant preuve de solidarité envers les pays les plus vulnérables.

Enfin, commencer les travaux pour l’adoption d’une loi Climat est indispensable. Cette loi permettrait de garantir la continuité des objectifs climatiques à court et à long terme, de réaffirmer les obligations découlant de l’Accord de Paris et d’améliorer la gouvernance climatique belge actuelle.

L’heure n’est plus aux annonces et aux discours, mais aux actes et aux prises de décisions concrètes. La Belgique fait actuellement partie des mauvais élèves européens en matière de lutte contre le changement climatique, comme l’ont encore rappelé le récent vote contre la directive européenne sur l’efficacité énergétique et l’abstention sur la directive sur le renouvelable.

En mettant en œuvre ces trois priorités, la Belgique joindrait les mots à l’action et remettrait la politique climatique belge sur la trajectoire que nécessite l’urgence cl

La participation citoyenne à la manifestation

Outre les nombreux citoyen.ne.s de tous âges venu.e.s seul.e.s ou en famille des quatre coins du pays à la manifestation du 2 décembre, à notons la participation de nombreux groupes, dont plusieurs chorales militantes : celle d’ADES, la Buena Vida Social Band, le Brussels Brecht-Eislerkoor, Karibu, Keereweerom, « Rue de la Victoire » et des membres de Omroer Koor (Hasselt) et de C’est des Canailles (Liège). Une partie de ces chorales était sur scène (scène qui ne pouvait pas porter tout le monde), d’autres chantaient sur le parcours. Merci à toutes les chanteuses et chanteurs, ainsi qu’aux nombreux autres artistes qui ont rendu cette manifestation joyeuse et énergisante !

Dans la foulée, différents groupements se mobilisent pour vous proposer d’autres actions, ex:  https://www.citizensforclimate.be/fr

Du côté de la Cop 24 à Katowice

Après cette manifestation, des délégué.e.s de différentes ONG belges, notamment d’IEW, d’Oxfam, du CNCD-11.11.11, du WWF, de Greenpeace, mais également d’ATD Quart-Monde, se sont rendus à Katowice où se tenait la COP 24. Ce vendredi 14 décembre, ces activistes nous ont averti que le gouvernement Bruxellois annonçait officiellement vouloir rehausser l’objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre, à -55% pour 2030.

Dans ce cadre, il a été rappelé que la Déclaration de la High Ambition Coalition n’était toujours pas signée par la Belgique, faute de réponse de la Flandre. La Ministre Marie-Christine Marghem, présente et cheffe de la délégation belge, a alors fait l’objet d’une nuée de tweets l’appelant à mettre la pression sur le gouvernement flamand (qui se réunissait ce vendredi 14/12) pour obtenir une réponse ! Le gouvernement flamand a également été noyé de tweets pointant que le silence n’est pas une option…

Les organisations membres de la Coalition Climat continueront de mettre la pression sur nos responsables politiques après la COP 24 et de soutenir les initiatives citoyennes en faveur de la protection du climat. Associations 21, membre du CA de la Coalition Climat, y représente ses membres et les tient régulièrement informés…

By |2019-01-09T14:38:55+00:00décembre 14th, 2018|Categories: Appels de la société civile, Energie - Climat, On y était !|Commentaires fermés sur Actualité climat

About the Author: