Atelier 3: vulgarisation

Co-pilotes: François Olivier Devaux (Réseau Transition) et Johan Yans (UNamur)

Depuis de nombreuses années, les scientifiques nous alertent sur les nombreux défis globaux et leurs impacts locaux, mais la société peine à intégrer leurs messages. Qui joue réellement le rôle de “traducteur” pour créer du lien entre les chercheurs et la société civile ? Le milieu académique et les associations mettent-ils assez d’énergie dans la vulgarisation? Quels incitants sont mis en place pour encourager et aider les chercheurs à transmettre leurs résultats dans des médias accessibles au grand public ? Quel est le rôle des médias traditionnels dans cette vulgarisation ? Quid de l’éducation permanente?

Avec la participation d’Edwin Zaccai (IGEAT-UL), Corentin Hecquet (ULiège-SEED), Laure de Hesselle (Imagine demain le monde), Hervé Jeanmart, professeur à l’école Polytechnique de l’UCLouvain, et Charline Cauwe & Launy Dondo du Conseil de la Jeunesse.

Rapporteur: Johan Yans. 38 participants.

Constats partagés

  • Accès difficile à des infos concernant les associations pour les académiques et concernant les universités pour les associations, dans le domaine de la « Transition »
  • Valorisation des travaux différente à l’université (publications, etc) et dans le milieu associatif.
  • Les publics seraient également différents (avis non partagés par tous).
  • L’expertise et la crédibilité sont dans les universités mais aussi, sous d’autres formes, dans le milieu associatif.

Recommandations

  • Approche obligatoirement interdisciplinaire, voire transdisciplinaire.
  • Intégrer l’éducation à la Transition dans le cursus universitaire, sous la forme de mémoires, projets de recherche, thèses, …

Deux pépites

  • L’un des trois piliers de l’université est le Service à la collectivité (appelé aussi Service à la société) incluant la vulgarisation. Or, force est de constater que ce pilier est peu valorisé à l’université => promouvoir clairement ce 3ème pilier, notamment en intégrant le milieu associatif.
  • Il existe plusieurs types de vulgarisation, selon le public : « Grand Public », médis, politique, étudiants… Le milieu associatif a clairement un rôle à jouer dans tous ces types de vulgarisation.

 

By |2019-04-03T15:08:19+00:00avril 3rd, 2019|Categories: Activités, Non classé, On y était !, Région Wallonne|Commentaires fermés sur Atelier 3: vulgarisation

About the Author: