Echange croisé « Le rapport entre associatif et politique »

Quel positionnement les acteurs associatifs doivent-ils ou souhaitent-ils adopter, dans le débat public en général et vis-à-vis des responsables politiques en particulier ?


Le 29 mars 2011, nous débattrons d’un point sensible – le rapport entre associatif et politique – abordé dans la publication « Regards croisés sur le développement durable – boîte à outils à l’usage de la société civile », à travers ces questions qui introduiront le débat:

 Observer ou s’impliquer ?

 Résister ou s’adapter ?

 Eponger ou fermer le robinet ?

 Tout changer ou améliorer ce que existe ?

 Conserver ou transformer ?

Sur cette base, différents acteurs associatifs échangeront leurs expériences :

 Michel Genet, directeur de Greenpeace qui, suite au jugement du procès « tapis rouge », dénonce le « rétrécissement démocratique » qui menace le militantisme en Belgique,

 Mathieu Sonck d’Inter-Environnement Bruxelles sur les contraintes de nombreuses associations se retrouvant, pour des raisons alimentaires ou autres, dans le rôle de « médiateur obligé » entre les politiques et les citoyens,

 Georges Vercheval de Culture et Démocratie sur le danger de l’instrumentalisation des acteurs culturels à des fins nationalistes ou autres,

 Luc Lefèbvre de Lutte Solidarité Travail qui s’inquiète de la manière dont les pouvoirs publics récupèrent des initiatives émergeant au départ de mouvements de résistance à la misère…

 Brigitte Gloire d’Oxfam Solidarité qui pose la question de la légitimité / représentativité des associations, lorsqu’il s’agit d’être consulté ou de participer à l’élaboration de politiques.

Jour : mardi 29 mars 2011 de 14h à 16h30

Lieu : conference room de Mundo-B, rue d’Edimbourg 26, 1050 Bruxelles.

Merci d’annoncer votre participation afin que nous puissions préparer au mieux ce débat et votre accueil.

By |2011-03-29T14:00:00+00:00mars 29th, 2011|Categories: Agenda|Tags: , , |0 Comments

About the Author: