En direct de Lima (20e Conférence des Parties pour le Climat)

Contribution belge au Fonds vert pour le climat : Mieux vaut tard que jamais !
Ouf ! Les délégués Belges, présents à Lima pour participer à la 20ème conférence internationale sur le climat, ont accueilli avec beaucoup de soulagement, l’annonce d’une contribution Belge au Fonds vert pour le climat.


Cette décision, prise de justesse quelques heures avant la date butoir, permet à la Belgique de ne pas perdre la face. Cette contribution, qui permet à la Belgique d’honorer ses engagements internationaux, est en effet cruciale pour contenir le réchauffement climatique en dessous des 2°C et restaurer la confiance au sein des négociations climatiques. La confiance avec les pays en développement, déjà durement touchés par les effets du réchauffement climatique, mais aussi celle avec les citoyens Belges qui attendent une politique climatique ambitieuse de la part de nos responsables politiques.

La contribution annoncée ce mardi après-midi en séance plénière à Lima, par la Ministre Céline Frémault qui représente la Belgique, est de 51,6 millions d’euros, dont 50 millions venant du Gouvernement fédéral, 1 million du Gouvernement Wallon et 600.000 millions du Gouvernement bruxellois. Embarras par contre du côté flamand, où malgré des demandes répétées, le Gouvernement n’a annoncé aucune contribution, même symbolique, au Fonds vert pour le climat.

Les organisations de la Plateforme Justice Climatique, analyseront en détail dans les prochaines semaines ce que les montants annoncés recouvrent en pratique. Il subsiste en particulier des inquiétudes sur le fait que ces financements soient bien additionnels à l’aide publique au développement.

Conclusion: Cette histoire rocambolesque est malheureusement illustrative de la manière dont a été menée la politique climatique belge ces derniers temps. Jusqu’au dernier moment, les jeux politiques internes auront mis en péril la participation ministérielle belge au sommet des Nations unies sur le climat. La Plateforme Justice Climatique et ses membres appellent nos responsables à mettre en place, sans attendre, des solutions structurelles qui garantiront la participation effective de notre pays à l’effort mondial en matière de financements climatiques. Cette participation doit être additionnelle à l’aide publique au développement, s’inscrire dans le long terme et croître progressivement.

Brigitte Gloire, pour la Plateforme Justice Climatique, en direct de Lima
Témoignage de la marche pour le climat à Lima
L’avis de Joey Delatte, représentant du Conseil de la Jeunesse à Lima

By |2014-12-11T20:20:40+00:00décembre 11th, 2014|Categories: On y était !|Tags: |0 Comments

About the Author: