Paris 2015: les préparatifs commencent!

Durant cette 3ème semaine du mois d’août, les réunions se succèdent à Paris pour permettre à la société civile internationale de se rencontrer à l’Université d’été européenne des mouvements sociaux et au rendez-vous de la Coalition française COP21 ces 23 et 24 août, pour préparer la COP21 à Paris en décembre 2015.

ESU: l’université d’été européenne des mouvements sociaux

L’ESU, organisée par ATTAC France, se tenait à Paris du 19 au 23 août 2014. Au programme, le TTIP (ou TAFTA) en ligne de mire, les nécessaires changements de nos modes de production et de consommation, le « buen vivir », l’Union Européenne… De nombreux Belges y ont participé. On se réjouit d’avoir leurs échos! Ainsi, Brigitte Gloire d’Oxfam Solidarité rejoignait ce 19 août le réseau international contre la financiarisation des ressources naturelles, déjà rencontré lors de Rio+20. Quant à Sébastien Kennes de Rencontre des Continents, il représentait à l’ESU les Alliances D19-20 en butte au traité transatlantique. Ce 22 août, il participait également à une coordination européenne des Alternatiba, dans la perspective d’un événement « Alternatiba Bruxelles » envisagé à Saint-Gilles le 5 septembre 2015. Nous vous tiendrons également informés de la préparation de cet événement.

COP21 en décembre 2015: pourquoi nous mobilisons-nous?

Comme nous le rappelle la Coalition COP21, le 5ème rapport du Groupe international d’experts sur le Climat (Giec), dont les différentes parties ont été publiées fin 2013 et début 2014, a confirmé l’impact des activités humaines sur le réchauffement climatique, dont les premiers effets se font déjà sentir dans de nombreuses régions du monde. Ce rapport a également alerté la communauté internationale sur les risques majeurs qui l’attendent si des mesures radicales ne sont pas engagées pour limiter les émissions de gaz a effet de serre (GES) et mettre en place les mesures d’adaptation nécessaires.

La Convention cadre des Nations unies sur le Changement climatique (UNFCCC) avait convenu en 2011 en Afrique du Sud de se donner 4 ans pour adopter un accord contraignant destiné à limiter les émissions de GES, et mettre en place un cadre pour financer les mesures d’adaptation au changement climatique. Échéance: la conférence de Paris (dite COP 21 parce que c’est la 21ème Conférence des parties de la Convention).

Depuis longtemps, le rendez-vous de Paris est une date clé dans les agendas internationaux. En tout cas, la société civile, elle, se mobilisera: quelle que soit l’issue des travaux de l’ONU, il s’agira de montrer au monde que bien des citoyens n’attendent pas et s’engagent déjà concrètement dans la nécessaire transition vers une société bas carbone, solidaire et conviviale. Pour autant, il ne faut pas sous-estimer l’importance des accords politiques internationaux. Au contraire, la pression citoyenne doit concourir à ce que la COP21 aboutisse à des mesures déterminantes pour l’avenir de l’humanité.

cb8c9210-d1ae-442f-9913-aaee6b0e8149.png
En Belgique, le train roule toujours
En Belgique, après avoir affrété un train de la SNCB pour aller à Varsovie en novembre 2013, les initateurs du Climate Express remettent ça et vous proposent de vous engager dans différents groupes de travail pour contribuer à la mobilisation en vue de Paris 2015: à pied, en vélo ou en train, l’ambition est d’y amener 10.000 Belges! Voici la sympathique équipe de coordination désignée le 4 juillet dernier. Francophones bienvenus pour compléter l’équipe!
machinistes.jpg

En France: Coalition COP21
En France, deux séminaires ont déjà réuni, dans cette perspective, la plupart des organisations françaises d’environnement, de solidarité nord-sud et actives sur le plan social, en janvier et avril 2014. Objectif partagé: encourager et mutualiser les initiatives locales de mobilisation citoyenne, et préparer un cadre commun pour la COP 21.

Le processus de négociations dans le cadre de l’UNFCCC est aujourd’hui dans l’impasse, c’est pourquoi bien des ONG présentes à la COP 19 de Varsovie sont sorties de la séance de négociations.

Les organisations françaises sont convaincues qu’une mobilisation citoyenne la plus large possible est indispensable pour débloquer ce processus de négociation. Sur les moyens nécessaires à la lutte contre les émissions de GES, elles constatent entre elles des positions différentes quant aux mécanismes de marché et à la marchandisation/financiarisation des ressources naturelles. Les actions qu’elles mettent en oeuvre sont également très diverses. Mais elles se sont accordées pour construire un espace militant commun pendant la COP 21, afin d’accueillir au mieux les dizaines de milliers de militants qui viendront de toutes parts et de diffuser internationalement nos revendications et l’écho de nos actions. Ces campagnes et cet espace seront préparés lors de cette réunion à Paris ces 23 et 24 août. Ce sera aussi l’occasion de faire le point sur l’état des négociations et de prendre connaissance des positions des différents réseaux mobilisés pour l’échéance de 2015.

Organisations qui portent la Coalition française COP21: AITEC – Alternatiba Bayonne – Attac France – Bizi ! – CCFD-Terre Solidaire – CFDT – CGT – Confédération paysanne – Coordination SUD – CRID – End Ecocide – Greenpeace – FSU – Les Amis de la Terre France – Les Petits débrouillards – Réseau Action climat – Union syndicale Solidaires.

Prochains rendez-vous internationaux

Après la réunion de Paris ces 23 et 24 août 2014, une mobilisation internationale est prévue le 21 septembre en faveur du climat. En Belgique, le Dimanche Sans Voiture sera l’occasion de rappeler l’enjeu climatique de cette action.

Ensuite, les mouvements sociaux se retrouveront pour préparer Paris 2015 à New York le 23 septembre au sommet de Ban Ki Moon, puis à la pré-COP20 de Caracas en octobre 2014 et à la COP20 de Lima en décembre 2014. Des rencontres seront également possibles lors des réunions de l’UNFCCC à Bonn et au Forum Social Mondial de Tunis du 24 au 28 mars 2015. La coalition française envisage aussi 2 réunions internationales, une début juin 2015, à Paris, avant les réunions de Bonn, et une autre, principalement pour les Européens, à l’automne 2015, avant la COP21. Ajoutons à cet agenda la Conférence mondiale l’éducation pour le développement durable à Nagoya au Japon, du 10 au 12 novembre 2014.

By |2017-11-03T20:56:22+00:00août 19th, 2014|Categories: Energie - Climat|Tags: , , |0 Comments

About the Author: