Rencontre associations – entreprises le 4 mai 2018

Le vendredi 4 mai 2018, à l’occasion de la Fête du Développement Durable, une rencontre associations – entreprises était organisée au PASS à Frameries, par le Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition Ecologique, Carlo DI ANTONIO, le Département Développement Durable du Service Public de Wallonie, Associations21 et BePlanet.

En introduction, Natacha Zuinen, du Département Développement Durable du SPW, a planté le décor : où en est-on 3 ans après l’adoption du programme de l’ONU à l’horizon 2030 avec ses 17 Objectifs de Développement Durable ? Il est clair ce que programme a donné un nouveau souffle et une légitimité au développement durable en élargissant sa base, non seulement avec les 17 ODD mais aussi avec les 5 P : people, planet, prosperity mais aussi peace et partnership. L’agenda 2030 est universel (il concerne tous les pays), inclusif (personne n’est laissé de côté), il propose un langage commun aux innombrables parties prenantes à travers le monde, en témoignent les innombrables visuels présentant d’une façon ou d’une autre les ODD. Sa présentation: 2018.05.04_FetePASS-ODD

Pour concrétiser l’objectif 17, sur les partenariats pour réaliser l’ensemble de ce programme, à l’échelle de la Wallonie, 92 personnes se sont prêtées au jeu de l’intelligence collective, sous la houlette de Jean-Philippe Dor (Happy Team). Mathieu Van Niel assurait la facilitation graphique.

Auparavant, via le formulaire d’inscription, les participants avaient formulé des défis et des réalisations de leurs entreprises et organisations sur la voie du développement durable. Sur cette base, en matinée, un pro-action café a permis aux personnes présentes de se répartir en quatre groupes pour échanger et résoudre ensemble des défis:

  1. Comment sensibiliser, mobiliser, fédérer, en vue de mettre en œuvre l’un ou l’autre objectif de développement durable ? Par exemple, comment motiver le personnel de mon entreprise pour rendre celle-ci plus durable ? Parmi d’autres, Natagora a partagé son défi : enrayer le déclin de la biodiversité.
  2. Comment réduire l’impact négatif de notre activité et valoriser les ressources disponibles ? Dans ce groupe, Ethical Property, UCB Pharma et le pôle de compétitivité Greenwin se sont prêtés au jeu.
  3. Comment pérenniser une activité importante en termes de développement durable, mais pour laquelle l’équilibre financier est difficile à maintenir dans la durée ? Un défi auquel plusieurs associations sont confrontées… Mais aussi certaines entreprises qui souhaitent développer une activité pionnière.
  4. Comment respecter notre objet social, notre personnel, nos collaborateurs… Etre cohérent avec nos propres valeurs ? Pas évident pour une entreprise entend assurer un revenu plus juste aux producteurs, ou une association qui veut éviter de « céder aux sirènes de la marchandisation »… Réseau Transition et Be Planet ont proposé un défi aux participants de cette thématique.

A midi, et Sandrine Duplicy du Cabinet du Ministre Di Antonio et Julien Lesceux, coordinateur de la plateforme Wallonie#Demain nous ont présenté cette plateforme, fruit d’un partenariat entre Inter-Environnement Wallonie, le Réseau Transition et Be Planet. Dans ce cadre, des Ateliers de Demain seront proposés aux associations et collectifs citoyens pour leur permettre de s’arrimer au mouvement la transition en Wallonie. 1er rendez-vous fixé, le 5 juin de 10h à 17h30 : quel modèle de financement pour déployer la transition ? A Créagora, Rue de Fernelmont 40-42, 5020 Champion. Inscription.

L’après-midi, une importante délégation algérienne de 24 personnes, invitées par l’Institut Eco-Conseil, nous a rejoints et le 1er étage du Silo au PASS s’est transformé en carrefour des réalisations inspirantes, en commençant par des rencontres individuelles (slow dating) pour évoluer vers des échanges en groupe sur les leviers ou facteurs favorisant les succès.

Cet entrecroisement, d’autant plus stimulant qu’il était éminemment interculturel, s’est terminé par un échange en plénière : quelles recommandations souhaitons-nous adresser à nous-mêmes, à nos associations, au monde politique ?

A travers les productions des différents groupes, des souhaits émergent : la confiance en nos projets qui nous permet d’oser, de réaliser des projets novateurs, l’ouverture d’esprit, l’ouverture à la différence, l’importance des partenariats, des collaborations, des moyens humains et financiers pour pérenniser les actions, l’organisation de journée de rencontre comme celle-ci, etc.

De nombreuses attentes s’adressent au monde politique : qu’il soit cohérent, soutenant, qu’il prenne des décisions en lien avec le terrain, qu’il crée des cellules transversales, etc. Il lui est aussi demandé de récompenser les entreprises exemplaires et d’organiser une vitrine pour les bonnes pratiques. Justement, un de défis discutés le matin, c’était l’idée que le pôle de compétitivité Greenwin collabore avec le PASS pour y organiser une exposition des réalisations de ses entreprises membres… Affaire à suivre !

 

Plus de photosLe point de vue du photographe, Hyacinthe Arthurs.

By |2018-05-29T14:13:59+00:00mai 29th, 2018|Categories: Région Wallonne|Commentaires fermés sur Rencontre associations – entreprises le 4 mai 2018

About the Author: