SDG Forum Belgium 2019

SDG Forum BE : écho de l’édition 2019

Le mardi 24 septembre 2019, l’Etat Fédéral et ses partenaires organisaient la deuxième édition du SDG Forum Belgium, au palais des congrès Square Brussels, avec près d’un millier de participants. Au même moment avait lieu à New-York une session spéciale de l’Assemblée des Nations Unies sur la poursuite de l’Agenda 2030 de l’ONU et les mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable…

La société civile était présente en nombre à Bruxelles, et s’est félicitée qu’après un speech de John Elkington, un débat ait pu avoir lieu en plénière, entre Nicolas Van Nuffel (Perspective 2030), Pieter Timmermans (FEB), Marc Leemans (ACV) et Launy Dondo (Conseil de la Jeunesse). Il nous paraît sain, dans pareil contexte, de rompre avec le consensus mou : la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable fait forcément apparaître des tensions entre les parties prenantes… Lire à ce sujet la position de Perspective 2030, plateforme nationale des ONG et syndicats.

Associations 21 a contribué à la préparation de ce forum et a organisé une des sessions, en partenariat avec Espace Environnement et la Direction Développement Durable du Service Public de Wallonie, avec la participation de Brulocalis: Scénarios pour utiliser les ODD dans sa commune (session 6). Cette session en 6 cercles, a réuni plus de 40 personnes.

L’après-midi, nous avons eu l’occasion d’en savoir plus sur les initiatives similaires dans les communes flamandes, grâce à la session organisée par la VVSG (association flamande des villes et communes).

Tant le matin que l’après-midi, il y avait 16 sessions en parallèle. C’est pourquoi nous prendrons connaissance avec grand intérêt des compte-rendu des autres sessions. Nous avons également assuré un speech dans le Speaker’s corner, pour faire connaître la campagne internationale Jai Jagat 2020. Des représentantes des syndicats et des mutuelles, ont manifesté leur intérêt.

En fin d’après-midi, Stefan Crets, Executive Director de CSR Europe a parlé de la mise en œuvre des ODD au niveau européen, en citant des exemples concrets, et en pointant le rôle de Business Europe. Cette organisation patronale européenne a formulé un texte commun avec les syndicats d’agriculteurs (COPA-COGECA) : « Overarching Sustainable European strategy 2030 » : base d’un reflection paper de la Commission Européenne (1).

Ensuite, nous avons pu entendre, depuis New-York, Alexander de Croo, Ministre de la Coopération au Développement et Jean-Pascal van Ypersele, co-auteur avec 14 autres scientifiques, du rapport Global Sustainable Development Report 2019

Le Global Sustainable Development Report

Comment les connaissances scientifiques peuvent-elles être mieux mises au service de l’avancement des ODD ? Ce rapport de 200 p. présente un diagnostic et des pistes, traitant de l’ensemble de la problématique et non par ODD.

On dispose déjà de très nombreuses évaluations sur les progrès engrangés ou sur l’absence de progrès. Les 17 ODD ont de nombreuses connexions, et des contradictions. Mais il y a beaucoup plus de synergies que de contradictions. Il est possible d’avancer plus vite si l’on s’appuie sur les synergies.

Car il y a urgence. Les tendances montrent des dégradations dans tous les domaines, même s’il y a des avancées. « Leave no one behind » : à l’ère de l’anthropocène, social et nature sont connectés. On ne peut résoudre l’un sans l’autre.

Sur base d’une analyse de centaines d’articles, ce rapport propose :

  • 6 points d’entrée pour aller plus vite : bien être humain, économie durable, décarbonation et accès à énergie minimal, alimentation, villes et zones péri-urbaines, et les global commons.
  • Et l’usage systématique de 4 grands leviers : gouvernance, économie et finance, action collective et comportements individuels, et comment science et technologie peuvent contribuer davantage.

Le rapport pointe enfin le fossé entre productions scientifiques au nord et au sud de la planète, et des pistes de solutions.

Conclusion

Le SDG Forum 2019 a été clôturé par une allocution de Marie-Christine Marghem, ravie du succès de cette 2e édition qui reflète mieux la grande diversité des acteurs impliqués. Cela témoigne de la transversalité des SDGs, clé du succès. Les SDGs ont cependant besoin de nouvelles perspectives. Les signaux de la nouvelle Commission Européenne sont encourageants. Celle-ci est mandatée dans son ensemble pour les mettre en œuvre.

Espérons que le futur nouveau gouvernement belge prendra également ce programme à bras-le-corps !

Rapport Antoinette Brouyaux

Références:

(1) On s’inquiète cependant d’une trop grande influence des lobbies d’entreprises sur les différents niveaux de pouvoir, à la lecture de cette lettre ouverte adressée par de nombreuses ONG de par le monde, à António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies: La gouvernance globale sous l’emprise des entreprises ! L’accord de partenariat entre le Forum économique mondial (FEM) et l’ONU est une menace dangereuse pour le système onusien.

By |2019-10-15T10:58:27+00:00octobre 1st, 2019|Categories: L'actu DD, Le développement durable, On y était !, Sur l'Agenda 2030|Commentaires fermés sur SDG Forum Belgium 2019

About the Author: