Pour une transition de l’économie wallonne

Le 27 septembre 2019, Jacques Crahay, Président de l’Union Wallonne des Entreprises, disait dans l’Echo « l’économie n’est pas là pour dicter sa loi ». Atypique, il prône la durabilité au sein des entreprises wallonnes.

Ses propos n’ont évidemment pas été très bien accueillis parmi certains patrons qui restent accrochés à la vieille économie, loin des enjeux climatiques et de biodiversité.

Le débat qui secoue l’UWE est emblématique des tensions entre la vieille économie et les entreprises qui sont déjà sur le chemin de la transition. Il montre aussi que les positions bougent, … et les espoirs se glissent parfois dans les interstices.

La Coalition KAYA des 160 entreprises de la transition écologique a réagi en soutenant la démarche progressiste du patron des patrons wallons et en rappelant que ‘l’économie n’existe que parce qu’il y a des êtres humains. Et il n’y a des êtres humains que parce qu’il y a une biosphère. C’est très important de rétablir la priorité des choses, alors qu’on fait l’inverse depuis 200 ans.’ 

Cf Le Soir – In extenso, la Carte blanche de KAYA dans L’Echo.

Pour la Coalition KAYA

Marc Lemaire et Frédéric Chomé

Retrouvez-nous sur Facebook

Signez la pétition et adhérez à KAYA

About the Author: